PRATIQUE DE TCHENRÉZI

Tchenrézi représente la compassion universelle et OM MANI PEMÉ HOUNG est le mantra qui lui est associé. Méditer sur Tchenrézi nous purifie et fait mûrir en nous la compassion authentique. Tchenrézi est la personnification de la sagesse et de la compassion. Par son influence spirituelle, à travers la pratique, ces qualités se révèlent en nous-mêmes.

Cette pratique du Vajrayana implique d’avoir reçu un minimum d’explications, d’en avoir étudié le sens, d’avoir reçu la transmission, et d’avoir intégré les aspects formels des rituels.

Néanmoins dans le cas contraire vous pouvez simplement y assister, sans la pratiquer de manière formelle. Contactez-nous pour plus d’informations.

Actuellement, ce rituel se pratique essentiellement en tibétain.

MÉDITATION DE CHINÉ OU MÉDITATION DU CALME MENTAL

Pratiquer la méditation pour amener l’esprit à se pacifier naturellement. Elle permet de développer clarté d’esprit et stabilité et par là, de mieux comprendre nos fonctionnements et de développer une relation d’ouverture aux autres.

Cette méditation est aussi pratiquée de manière laïque pour les non bouddhistes.

 

GROUPE D’ÉTUDE

Le groupe d’étude aide à l’approfondissement de notre compréhension par la réflexion, l’échange et la discussion, en prenant pour référence des textes issus des enseignements de Lama Jigmé Rinpoché.

L’étude, la réflexion et la méditation sont indispensables et permettent de mettre en adéquation  l’aspect théorique et pratique de l’enseignement.

   Méditations régulières

    Un lundi sur deux :

19h30 – 21h00 : méditation guidée – entraînement à la non-distraction de l’esprit – ouverte à tous et spécialement destinée aux débutants.

Pour les personnes qui le souhaitent, temps de questions/réponses.

     Le lundi suivant : 

19h30 – 21h00 : méditation de Tchenrézi (en tibétain).

     Groupe d’étude

Une fois par mois (habituellement le premier lundi) basé sur un livre ou livret d’enseignement  de Lama Jigmé Rinpoché

     Accueil des personnes nouvelles

Vous pouvez venir quand vous le souhaitez, cependant, si vous n’avez jamais pratiqué, prévenez-nous afin que nous puissions vous accueillir plus tôt, afin de vous donner quelques explications. Vous pouvez venir librement, sans engagement particulier.

     Pour nous joindre.

§§§§§§§§§§§§

     Lectures conseillées aux personnes

     découvrant le bouddhisme

Un chemin de sagesse de Jigmé Rinpoché

N’est pas bouddhiste qui veut de Dzongsar Khyentsé

 

Livre étudié en 2020 – 2021

LE LODJONG – LA VOIE VERS L’ÉVEIL (SHAMAR RINPOCHÉ) 

Ce livre est avant tout un livre fondamental d’enseignement bouddhiste et un guide de pratique. Le texte est éclairé par Shamar Rinpoché, l’un des plus grands maîtres de l’école Kagyüpa.

La grande vertu de ce texte réside dans sa simplicité, qui permet à chacun de s’entraîner à la méditation, autrement dit de pratiquer, sachant que « s’entraîner à la méditation » est un pléonasme, puisque méditer, c’est s’entraîner, se familiariser, s’habituer…
Ce court traité d’à peine 130 pages débute par les préliminaires : assisté des 3 joyaux, le pratiquant s’exerce à Chiné, à percevoir les phénomènes comme un rêve. La position la plus adaptée pour une méditation assise, ainsi que les possibles focalisations pour « dissoudre » les saisies -colère, désir…- y sont décrites.

Puis, dans l’entraînement aux deux bodhicittas, des instructions sont proposées pour purifier les émotions négatives, par la pratique de la prise et du don autour du souffle. La prise de conscience de la nature non née de l’esprit, et donc la pratique, peut ensuite s’étendre dans la vie de tous les jours.
Le troisième point racine invite à faire de l’adversité un allié sur le chemin d’éveil. le quatrième intègre la conscience de la mort dans la pratique, invitant chaque être ayant eu la chance de prendre vie en tant qu’humain à pratiquer sans attendre. Enfin les points racines suivants donnent quelques fils directeurs supplémentaires une fois la pratique engagée.

Quoiqu’il en soit des derniers points, ce « guide » de méditation est excellent, car simple dans ses préceptes, et d’une grande clarté dans les principes.
Il peut être utile à tous, dès lors que l’on désire pratiquer la « pacification mentale » (Chiné) dans un véritable objectif de « lâcher-prise », d’abandon de la saisie égocentrique et de développement d’une véritable compassion.

En 7 points essentiels, ce petit livre permet à chacun de commencer à méditer, certes dans la perspective spécifique du bouddhisme tibétain, mais aussi armé de bons conseils pratiques, où la main pédagogue de Shamar Rimpoché apparaît clairement.